Manuel Live Systems

À propos

1. À propos de ce manuel

1.1 Pour les impatients
1.2 Terminologie
1.3 Auteurs
1.4 Contribuer à ce document
1.4.1 Appliquer des modifications
1.4.2 Traduction

2. À propos du Live Systems Project

2.1 Motivation
2.1.1 Ce qui ne va pas avec les systèmes live actuels
2.1.2 Pourquoi créer notre propre système live?
2.2 Philosophie
2.2.1 Seulement des paquets inchangés de Debian «main»
2.2.2 Pas de configuration des paquets du système live
2.3 Contact

Utilisateur

3. Installation

3.1 Exigences
3.2 Installation de live-build
3.2.1 À partir du dépôt Debian
3.2.2 À partir du code source
3.2.3 À partir des instantanés
3.3 Installation de live-boot et live-config
3.3.1 À partir du dépôt Debian
3.3.2 À partir du code source
3.3.3 À partir des instantanés

4. Les bases

4.1 Qu'est-ce qu'un système live?
4.2 Téléchargement des images précompilées
4.3 Utiliser le constructeur web d'images live
4.3.1 Utilisation du constructeur web et avertissements
4.4 Premières étapes: la construction d'une image ISO hybride
4.5 Utilisation d'une image ISO hybride live
4.5.1 Graver une image ISO sur un support physique
4.5.2 Copie d'une image ISO hybride sur une clé USB
4.5.3 Utilisation de l'espace disponible sur une clé USB
4.5.4 Démarrer le support live
4.6 Utiliser une machine virtuelle pour les tests
4.6.1 Test d'une image ISO avec QEMU
4.6.2 Test d'une image ISO avec VirtualBox
4.7 Construire et utiliser une image HDD
4.8 Construction d'une image netboot
4.8.1 Serveur DHCP
4.8.2 Serveur TFTP
4.8.3 Serveur NFS
4.8.4 Guide pratique pour expérimenter avec une image Netboot
4.8.5 Qemu

5. Aperçu des outils

5.1 Le paquet live-build
5.1.1 The lb init command
5.1.2 La commande lb config
5.1.3 La commande lb build
5.1.4 La commande lb clean
5.2 Le paquet live-boot
5.3 Le paquet live-config

6. Gestion d'une configuration

6.1 Gérer les modifications de la configuration
6.1.1 Pourquoi utiliser des scripts auto? Que font-ils?
6.1.2 Utiliser les scripts auto d'exemple
6.2 Cloner une configuration publiée via Git

7. Vue d'ensemble de la personnalisation

7.1 Configuration pendant la construction vs. l'amorçage
7.2 Étapes de la construction
7.3 Supplément lb config avec des fichiers
7.4 Tâches de personnalisation

8. Personnalisation de l'installation de paquets

8.1 Sources des paquets
8.1.1 Distribution, zones d'archive et mode
8.1.2 Miroirs de distribution
8.1.3 Miroirs de distribution utilisés lors de la construction
8.1.4 Miroirs de distribution utilisés pendant l'exécution
8.1.5 Dépôts additionnels
8.2 Choisir les paquets à installer
8.2.1 Listes de paquets
8.2.2 Utilisation des métapaquets
8.2.3 Listes de paquets locaux
8.2.4 Listes de paquets locaux pour l'étape binary
8.2.5 Listes de paquets générées
8.2.6 Utiliser des conditions dans les listes de paquets
8.2.7 Suppression de paquets lors de l'installation
8.2.8 Tâches de bureau et de langue
8.2.9 Version et type de noyau
8.2.10 Noyaux personnalisés
8.3 Installation de paquets modifiés ou tiers
8.3.1 Utiliser packages.chroot pour installer des paquets personnalisés
8.3.2 Utiliser un dépôt APT pour installer des paquets personnalisés.
8.3.3 Les paquets personnalisés et APT
8.4 Configuration d'APT pendant la construction
8.4.1 Choisir apt ou aptitude
8.4.2 Utilisation d'un proxy avec APT
8.4.3 Régler APT pour économiser de l'espace
8.4.4 Passer des options à apt ou aptitude
8.4.5 APT pinning

9. Personnalisation des contenus

9.1 Includes
9.1.1 Live/chroot local includes
9.1.2 Binary local includes
9.2 Hooks
9.2.1 Live/chroot local hooks
9.2.2 Hooks pendant le démarrage
9.2.3 Binary local hooks
9.3 Préconfigurer questions de debconf

10. Personnalisation des comportements pendant l'exécution

10.1 Personnalisation de l'utilisateur live
10.2 Personnalisation des paramètres régionaux et de la langue
10.3 Persistance
10.3.1 Le fichier persistence.conf
10.3.2 Utilisation de plusieurs dispositifs de persistance

11. Personnalisation de l'image binaire

11.1 Chargeurs d'amorçage
11.2 Métadonnées ISO

12. Personnalisation du contenu pour l'installateur Debian

12.1 Types d'installateur Debian
12.2 Personnalisation de l'installateur Debian par préconfiguration
12.3 Personnalisation de contenu pour l'Installateur Debian

Projet

13. Contribuer au projet

13.1 Faire des changements

14. Signaler des bogues

14.1 Problèmes connus
14.2 Reconstruire à partir de zéro
14.3 Utiliser des paquets mis à jour
14.4 Recueillir l'information
14.5 Isoler le cas qui échoue, si possible
14.6 Utiliser le paquet adéquat pour rapporter un bogue
14.6.1 Pendant construction durant l'amorçage
14.6.2 Pendant la construction durant l'installation de paquets
14.6.3 Pendant le démarrage
14.6.4 Pendant l'exécution
14.7 Effectuer une recherche
14.8 Où rapporter les bogues

15. Style du code

15.1 Compatibilité
15.2 Indentation
15.3 Adaptateur
15.4 Variables
15.5 Autres

16. Procédures

16.1 Évolutions majeures
16.2 Évolutions mineures
16.2.1 Dernière évolution mineure d'une version Debian
16.2.2 Modèle pour l'annonce d'une évolution mineure

17. Dépôts Git

17.1 Gestion de multiples dépôts

Exemples

18. Exemples

18.1 Utiliser les exemples
18.2 Tutoriel 1: Une image par défaut
18.3 Tutoriel 2: Un utilitaire d'un navigateur Web
18.4 Tutoriel 3: Une image personnalisée
18.4.1 Première révision
18.4.2 Deuxième révision
18.5 Un client kioske VNC
18.6 Une image de base pour une clé USB de 128 Mo
18.7 Un bureau GNOME localisé avec un installateur

Appendix

19. Guide de style

19.1 Lignes directrices pour les auteurs
19.1.1 Caractéristiques linguistiques
19.1.2 Procédures
19.2 Lignes directrices pour les traducteurs
19.2.1 Conseils de traduction

Metadata

Manuel Live Systems

Projet

14. Signaler des bogues

Les systèmes live sont loin d'être parfaits, mais nous voulons les rendre aussi parfaits que possible − avec votre aide. N'hésitez pas à signaler un bogue. Il est préférable de remplir un rapport deux fois plus que jamais. Toutefois, ce chapitre contient des recommandations pour présenter de bons rapports de bogues.

Pour les impatients:

14.1 Problèmes connus

Puisque les distributions Debian testing et Debian unstable sont des cibles mouvantes, quand vous les indiquez comme distributions du système cible, une construction avec succès n'est pas toujours possible.

Si cela vous pose trop de difficulté, ne construisez pas un système basé sur testing ou unstable, mais utilisez plutôt stable. live-build utilise toujours la version stable par défaut.

Les problèmes connus sont énumérés dans la section «statut» sur notre page ‹http://live-systems.org/›.

Le sujet de ce manuel n'est pas de vous former à identifier et corriger correctement les problèmes dans les paquets des distributions de développement. Cependant, il y a deux choses que vous pouvez toujours essayer: Si une construction échoue lorsque la distribution cible est testing, essayez unstable. Si unstable ne fonctionne pas non plus, revenez à testing et fixez la nouvelle version du paquet qui échoue de unstable (voir APT pinning pour plus de détails).

14.2 Reconstruire à partir de zéro

Afin de vous assurer qu'un bogue en particulier n'est pas causé par un système mal construit, veuillez toujours reconstruire l'ensemble du système live à partir de zéro pour voir si le bogue est reproductible.

14.3 Utiliser des paquets mis à jour

L'utilisation de paquets obsolètes peut causer des problèmes importants en essayant de reproduire (et finalement régler) votre problème. Assurez-vous que votre système de construction est mis à jour et tous les paquets inclus dans votre image sont mis à jour aussi.

14.4 Recueillir l'information

Veuillez fournir assez d'informations avec votre rapport. Incluez au moins la version exacte de live-build où le bogue est rencontré et les mesures pour le reproduire. Veuillez utiliser votre bon sens et incluez d'autres renseignements pertinents, si vous pensez que cela pourrait aider à résoudre le problème.

Pour tirer le meilleur parti de votre rapport de bogue, nous avons au moins besoin des informations suivantes:

Vous pouvez générer un journal du processus de construction en utilisant la commande tee. Nous recommandons de faire cela automatiquement avec un script auto/build (voir Gestion d'une configuration pour les détails).

# lb build 2>&1 | tee build.log

Au démarrage, live-boot et live-config stockent un journal dans /var/log/live/boot.log. Vérifiez-les pour des messages d'erreur.

Par ailleurs, pour écarter d'autres erreurs, c'est toujours une bonne idée de faire un tar de votre répertoire config/ et de le télécharger quelque part (ne pas l'envoyer en pièce jointe à la liste de diffusion), de sorte que nous puissions essayer de reproduire les erreurs que vous rencontrez. Si cela est difficile (en raison par exemple de la taille) vous pouvez utiliser la sortie de lb config --dump qui produit un résumé de votre arbre de config (c'est-à-dire les listes des fichiers dans les sous-répertoires de config/ mais ne les inclut pas).

N'oubliez pas d'envoyer tous les journaux produits avec les paramètres régionaux anglais. Par exemple, exécutez vos commandes live-build précédées par LC_ALL=C ou LC_ALL=en_US.

14.5 Isoler le cas qui échoue, si possible

Si possible, isolez le cas qui échoue au plus petit changement possible. Il n'est pas toujours facile de faire cela, donc si vous ne pouvez pas le gérer pour votre rapport, ne vous inquiétez pas. Toutefois, si vous planifiez bienvotre cycle de développement, en utilisant de petits ensembles de changements par itération, vous pourriez être capable d'isoler le problème en construisant une configuration simple «base» qui correspond étroitement à la configuration réelle avec seulement le changement cassé ajouté. S'il est difficile de trier vos modifications qui cassent, il est possible que vous incluiez trop dans chaque ensemble de modifications et vous devriez développer en petits incréments.

14.6 Utiliser le paquet adéquat pour rapporter un bogue

Si vous ne savez pas quel composant est responsable du bogue ou si le bogue est un bogue général concernant les systèmes live, vous pouvez remplir un rapport de bogue sur le pseudo-paquet debian-live.

Toutefois, nous apprécierions que vous essayiez de le réduire en fonction de l'endroit où le bogue apparaît.

14.6.1 Pendant construction durant l'amorçage

live-build amorce d'abord un système Debian de base avec debootstrap ou cdebootstrap. Selon l'outil d'amorçage utilisé et de la distribution Debian, il peut échouer. Si un bogue apparaît ici, vérifiez si l'erreur est liée à un paquet Debian spécifique (plus probable), ou si elle est liée à l'outil d'amorçage lui-même.

Dans les deux cas, ce n'est pas un bogue dans le système live, mais plutôt dans Debian lui-même que probablement nous ne pouvons pas le résoudre directement. Veuillez signaler un bogue sur l'outil d'amorçage ou du paquet défaillant.

14.6.2 Pendant la construction durant l'installation de paquets

live-build installe des paquets supplémentaires de l'archive Debian et en fonction de la distribution Debian utilisée et l'état quotidien de l'archive, il peut échouer. Si un bogue apparaît ici, vérifiez si l'erreur est également reproductible sur un système normal.

Si c'est le cas, ce n'est pas un bogue dans le système live, mais plutôt dans Debian − veuillez envoyer le rapport sur le paquet défaillant. L'exécution de debootstrap séparément du système de construction ou l'exécution de lb bootstrap --debug vous donnera plus d'informations.

Aussi, si vous utilisez un miroir local et/ou un proxy et vous rencontrez un problème, veuillez toujours le reproduire en amorçant d'abord sur un miroir officiel.

14.6.3 Pendant le démarrage

Si votre image ne démarre pas, veuillez le signaler à la liste de diffusion avec les informations demandées dans Recueillir l'information. N'oubliez pas de mentionner, comment/quand l'image a échoué, soit en virtualisation ou sur du matériel réel. Si vous utilisez une technologie de virtualisation de quelconque sorte, veuillez toujours tester sur du matériel réel avant de signaler un bogue. Fournir une copie d'écran de l'échec est également très utile.

14.6.4 Pendant l'exécution

Si un paquet a été installé avec succès, mais qu'il échoue lors de l'exécution du système Live, il s'agit probablement d'un bogue dans le système live. Cependant:

14.7 Effectuer une recherche

Avant de présenter le bogue, veuillez rechercher sur le web le message d'erreur ou un symptôme particulier que vous obtenez. Comme il est hautement improbable que vous soyez la seule personne faisant l'expérience d'un problème particulier, il y a toujours une chance qu'il ait été discuté ailleurs, et qu'une solution possible, un correctif, ou une solution de contournement ait été proposés.

Vous devez prêter une attention particulière à la liste de diffusion du système live, ainsi qu'à la page d'accueil, car elles sont susceptibles de contenir des informations à jour. Si ces informations existent, incluez toujours les références au sein de vos rapports de bogues.

En outre, vous devriez vérifier les listes de bogues en cours de live-build, live-boot, live-config et live-tools pour voir si quelque chose de semblable n'a pas déjà été signalée.

14.8 Où rapporter les bogues

Le Live Systems Project conserve la trace de tous les bogues dans le système de suivi des bogues (BTS). Pour plus d'informations sur la façon d'utiliser le système, veuillez consulter ‹http://bugs.debian.org/›. Vous pouvez également soumettre les bogues en utilisant la commande reportbug du paquet du même nom.

En général, vous devez signaler les erreurs de construction contre le paquet live-build, les erreurs lors du démarrage contre live-boot, et les erreurs d'exécution contre live-config. Si vous n'êtes pas sûr du paquet approprié ou si vous avez besoin d'aide avant de soumettre un rapport de bogue, veuillez signaler le bogue contre le pseudo-paquet debian-live. Nous le réattribuerons s'il y a lieu.

Veuillez noter que les bogues trouvés dans les distributions dérivées de Debian (comme Ubuntu et autres) ne doivent pas être rapportés au BTS de Debian, sauf s'ils peuvent être également reproduits sur un système Debian en utilisant les paquets Debian officiels.