Updating French translation.
authorchals <chals@altorricon.com>
Sun, 28 Apr 2013 10:11:25 +0000 (12:11 +0200)
committerchals <chals@altorricon.com>
Sun, 28 Apr 2013 10:11:25 +0000 (12:11 +0200)
manual/fr/live-manual.ssm
manual/fr/user_customization-runtime.ssi
manual/po/fr/live-manual.ssm.po
manual/po/fr/user_customization-runtime.ssi.po

index 1e4c3cc..96be8e0 100644 (file)
@@ -9,7 +9,7 @@
  :license: Ce programme est un logiciel libre; vous pouvez le redistribuer ou le modifier suivant les termes de la Licence Générale Publique GNU telle que publiée par la Free Software Foundation: soit la version 3 de cette licence, soit (à votre gré) toute version ultérieure.<br><br>Ce programme est distribué dans l’espoir qu’il vous sera utile, mais SANS AUCUNE GARANTIE: sans même la garantie implicite de COMMERCIALISABILITÉ ni d’ADÉQUATION À UN OBJECTIF PARTICULIER. Consultez la Licence Générale Publique GNU pour plus de détails.<br><br>Vous devriez avoir reçu une copie de la Licence Générale Publique GNU avec ce programme ; si ce n’est pas le cas, consultez http://www.gnu.org/licenses/. <br><br>Le texte complet de la Licence Générale Publique GNU peut être trouvé dans le fichier / usr/share/common-licenses/GPL-3
 
 @date:
- :published: 2013-04-28
+ :published: 28.04.2013
 
 @publisher:  Projet Debian Live <debian-live@lists.debian.org>
 
index 0371512..f9edb98 100644 (file)
@@ -293,9 +293,10 @@ obtenir une persistance complète.
 
 3~ Utilisation de plusieurs dispositifs de persistance
 
-There are different methods of using multiple persistence store for
-different use cases. For instance, using several volumes at the same time or
-selecting only one, among various, for very specific purposes.
+Il existe différentes méthodes d'utilisation de multiples dispositifs de
+persistance pour les différents cas d'utilisation. Par exemple, utiliser
+plusieurs dispositifs à la fois ou en sélectionner un seul, entre plusieurs,
+à des fins très spécifiques.
 
 Plusieurs volumes overlays différents (avec leurs propres fichiers
 #{persistence.conf}#) peuvent être utilisés au même temps, mais si plusieurs
@@ -307,26 +308,29 @@ sont énumérés dans le même fichier #{persistence.conf}#. Voir la page de
 manuel persistence.conf(5) pour savoir comment gérer ce cas si vous en avez
 vraiment besoin (remarque: ce n'est généralement pas le cas).
 
-One possible use case: If you wish to store the user data i.e. #{/home}# and
-the superuser data i.e. #{/root}# in different partitions, create two
-partitions with the #{persistence}# label and add a #{persistence.conf}#
-file in each one like this, #{# echo "/home" > persistence.conf}# for the
-first partition that will save the user's files and #{# echo "/root" >
-persistence.conf}# for the second partition which will store the superuser's
-files. Finally use the #{persistence}# boot parameter.
-
-If a user would need multiple persistence store of the same type for
-different locations or testing, such as #{private}# and #{work}#, the boot
-parameter #{persistence-label}# used in conjunction with the boot parameter
-#{persistence}# will allow for multiple but unique persistence media. An
-example would be if a user wanted to use a persistence partition labeled
-#{private}# for personal data like browser bookmarks or other types, they
-would use the boot parameters: #{persistence}#
-#{persistence-label=private}#. And to store work related data, like
-documents, research projects or other types, they would use the boot
-parameters: #{persistence}# #{persistence-label=work}#.
-
-It is important to remember that each of these volumes, #{private}# and
-#{work}#, also needs a #{persistence.conf}# file in its root. The live-boot
-man page contains more information about how to use these labels with legacy
-names.
+Un cas d'utilisation possible: Si vous souhaitez stocker les données de
+l'utilisateur, c'est-à-dire #{/home}# et les données du superutilisateur,
+c'est-à-dire #{/root}# dans des partitions différentes, créer deux
+partitions avec l'étiquette #{persistence}# et ajouter un fichier
+#{persistence.conf}# dans chacun comme ça #{# echo "/home" >
+persistence.conf}# pour la première partition qui permettra de sauver les
+fichiers de l'utilisateur et #{# echo "/root" > persistence.conf}# pour la
+seconde partition qui permettra de stocker les fichiers du
+superutilisateur. Enfin, utiliser le paramètre d'amorçage #{persistence}#.
+
+Si un utilisateur a besoin de stockages persistants multiples du même type
+pour différents endroits ou essais, tel que #{private}# et #{work}#, le
+paramètre de démarrage #{persistence-label}# utilisé en conjonction avec le
+paramètre de démarrage #{persistence}# permettra de multiples mais uniques
+supports persistants. Dans le cas où un utilisateur voudrait utiliser une
+partition persistante étiquetée #{private}#, pour des données personelles
+comme les marque-pages du navigateur ou d'autres types, il utiliserait les
+paramètres de démarrage: #{persistence}# #{persistence-label=private}#. Et
+pour stocker des données liées au travail, comme des documents, des projets
+de recherche ou d'autres types, il utiliserait les paramètres de démarrage:
+#{persistence}# #{persistence-label=work}#.
+
+Il est important de se rappeler que chacun de ces volumes, #{private}# et
+#{work}#, a également besoin d'un fichier #{persistence.conf}# dans sa
+racine. La page de manuel live-boot contient plus d'informations sur la
+façon d'utiliser ces étiquettes avec des noms ancients.
index 3c57797..f877e33 100644 (file)
@@ -6,7 +6,7 @@ msgid ""
 msgstr ""
 "Project-Id-Version: live-manual 3.0.1-1\n"
 "POT-Creation-Date: 2013-04-28 11:46+0300\n"
-"PO-Revision-Date: 2013-02-09 15:34+0100\n"
+"PO-Revision-Date: 2013-04-28 12:07+0100\n"
 "Last-Translator: Carlos Zuferri <chals@altorricon.com>\n"
 "Language-Team: none\n"
 "Language: fr\n"
@@ -44,10 +44,7 @@ msgstr ""
 
 #. type: Plain text
 #: en/live-manual.ssm:13
-#, fuzzy, no-wrap
-#| msgid ""
-#| "@date:\n"
-#| " :published: 2013-02-17\n"
+#, no-wrap
 msgid ""
 "@date:\n"
 " :published: 2013-04-28\n"
index df52da5..0c4d0e8 100644 (file)
@@ -6,7 +6,7 @@ msgid ""
 msgstr ""
 "Project-Id-Version: live-manual 3.0.1-1\n"
 "POT-Creation-Date: 2013-04-28 11:46+0300\n"
-"PO-Revision-Date: 2013-02-06 22:23+0100\n"
+"PO-Revision-Date: 2013-04-28 12:10+0100\n"
 "Last-Translator: Carlos Zuferri <chals@altorricon.com>\n"
 "Language-Team: none\n"
 "Language: fr\n"
@@ -787,6 +787,10 @@ msgid ""
 "different use cases. For instance, using several volumes at the same time or "
 "selecting only one, among various, for very specific purposes."
 msgstr ""
+"Il existe différentes méthodes d'utilisation de multiples dispositifs de "
+"persistance pour les différents cas d'utilisation. Par exemple, utiliser "
+"plusieurs dispositifs à la fois ou en sélectionner un seul, entre plusieurs, "
+"à des fins très spécifiques."
 
 #. type: Plain text
 #: en/user_customization-runtime.ssi:188
@@ -821,19 +825,18 @@ msgid ""
 "persistence.conf}# for the second partition which will store the superuser's "
 "files. Finally use the #{persistence}# boot parameter."
 msgstr ""
+"Un cas d'utilisation possible: Si vous souhaitez stocker les données de "
+"l'utilisateur, c'est-à-dire #{/home}# et les données du superutilisateur, "
+"c'est-à-dire #{/root}# dans des partitions différentes, créer deux "
+"partitions avec l'étiquette #{persistence}# et ajouter un fichier #"
+"{persistence.conf}# dans chacun comme ça #{# echo \"/home\" > persistence."
+"conf}# pour la première partition qui permettra de sauver les fichiers de "
+"l'utilisateur et #{# echo \"/root\" > persistence.conf}# pour la seconde "
+"partition qui permettra de stocker les fichiers du superutilisateur. Enfin, "
+"utiliser le paramètre d'amorçage #{persistence}#."
 
 #. type: Plain text
 #: en/user_customization-runtime.ssi:192
-#, fuzzy
-#| msgid ""
-#| "If a user would need multiple persistence store of the same type for "
-#| "different locations or testing, such as #{persistence-private}# and #"
-#| "{persistence-work}#, the boot parameter #{persistence-label}# used in "
-#| "conjunction with the boot parameter #{persistence}# will allow for "
-#| "multiple but unique persistence media. An example would be if a user "
-#| "wanted to use a persistence partition labeled #{persistence-subText}# "
-#| "they would use the boot parameters of: #{persistence}# #{persistence-"
-#| "label=subText}#."
 msgid ""
 "If a user would need multiple persistence store of the same type for "
 "different locations or testing, such as #{private}# and #{work}#, the boot "
@@ -847,13 +850,16 @@ msgid ""
 "{persistence-label=work}#."
 msgstr ""
 "Si un utilisateur a besoin de stockages persistants multiples du même type "
-"pour différents endroits ou essais, tel que #{persistence-private}# et #"
-"{persistence-work}#, le paramètre de démarrage #{persistence-label}# utilisé "
-"en conjonction avec le paramètre de démarrage #{persistence}# permettra de "
-"multiples mais uniques supports persistants. Dans le cas où un utilisateur "
-"voudrait utiliser une partition persistante étiquetée #{persistence-subText}"
-"#, il utiliserait les paramètres de démarrage: #{persistence}# #{persistence-"
-"label=subText}#."
+"pour différents endroits ou essais, tel que #{private}# et #{work}#, le "
+"paramètre de démarrage #{persistence-label}# utilisé en conjonction avec le "
+"paramètre de démarrage #{persistence}# permettra de multiples mais uniques "
+"supports persistants. Dans le cas où un utilisateur voudrait utiliser une "
+"partition persistante étiquetée #{private}#, pour des données personelles "
+"comme les marque-pages du navigateur ou d'autres types, il utiliserait les "
+"paramètres de démarrage: #{persistence}# #{persistence-label=private}#. Et "
+"pour stocker des données liées au travail, comme des documents, des projets "
+"de recherche ou d'autres types, il utiliserait les paramètres de démarrage: #"
+"{persistence}# #{persistence-label=work}#."
 
 #. type: Plain text
 #: en/user_customization-runtime.ssi:193
@@ -863,3 +869,7 @@ msgid ""
 "man page contains more information about how to use these labels with legacy "
 "names."
 msgstr ""
+"Il est important de se rappeler que chacun de ces volumes, #{private}# et #"
+"{work}#, a également besoin d'un fichier #{persistence.conf}# dans sa "
+"racine. La page de manuel live-boot contient plus d'informations sur la "
+"façon d'utiliser ces étiquettes avec des noms ancients."